Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 17:42

 

BB s'insurge contre l'inscription de la corrida au patrimoine culturel français

BB s'insurge contre l'inscription de la corrida au patrimoine cult...

 

Si les nombreuses lettres de Brigitte Bardot adressées à Nicolas Sarkozy sont pour la plupart restées sans réponse, l'ancien sex-symbol devenu protectrice des animaux persiste !

 

BB vient en effet d'écrire une nouvelle fois au président, cette fois au sujet de la corrida, qui rappelons-le, a été inscrite au patrimoine culturel français.


Il y a quelques semaines, la corrida a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel français, malgré une forte opposition de l'opinion publique.

 

Par la voix de sa fondation, Brigitte Bardot a décidé d'exprimer sa colère en envoyant une lettre à Nicolas Sarkozy.

 

L'ancienne actrice devenue protectrice des animaux demande au président de se soucier de l'avis des Français quant à la torture imposée aux taureaux lors de la corrida.


"Elever la torture animale au rang de patrimoine « culturel » est un aveu terrifiant du niveau zéro de la culture française !" s'insurge Brigitte Bardot après avoir cité Emile Zola et Victor Hugo, tous deux opposés à la corrida.

 

"NON, les corridas espagnoles ne font pas partie de notre culture ! Ces actes de cruauté sont punis, en France, de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Si quelques villes du sud disposent d’une dérogation permettant de torturer à mort des animaux pour satisfaire la perversité de certains, ces sévices graves ne relèvent ni de la 'tradition' ni de la 'culture' des Français qui y sont, très majoritairement, opposés" poursuit BB dans sa lettre.


Alors que sa fondation a récemment porté plainte contre deux ministres qu'elle accuse de complicité dans la torture des animaux d'abattoirs (voir notre article), Brigitte Bardot interpelle Nicolas Sarkozy.

 

"Monsieur le Président, qu’allez-vous laisser après votre quinquennat ? Nous avons régressé partout, d’abord l’horreur des égorgements à vif devenus par votre faute et vos mensonges la règle dans notre pays, toutes ces bêtes saignées dans la souffrance me rendent malade. Les Français consomment, sans le savoir, ces animaux martyrs et vous leur cachez délibérément la vérité pour les tromper, c’est scandaleux, écœurant" s'écrit-elle, avant de conclure : "Monsieur le Président, intervenez enfin, montrez que vous n’êtes pas totalement dénué de courage, relevez ce pays qui se noie dans la honte !".

 

Apparemment, Nicolas Sarkozy n'a pas encore répondu.


http://www.news-de-stars.com/brigitte-bardot/brigitte-bardot-une-autre-lettre-a-nicolas-sarkozy_art50065.html

 

Lettre de Brigitte Bardot (texte intégral) adressée, le 16 juin 2011, à Nicolas Sarkozy

 

Monsieur le Président,

 

Pour Victor Hugo « Torturer un taureau pour le plaisir, pour l’amusement, c’est beaucoup plus que torturer un animal, c’est torturer une conscience », pour Emile Zola « La corrida n’est ni un art, ni une culture, mais la torture d’une victime désignée avec, autour, des badauds qui regardent »… Hugo et Zola auraient honte aujourd’hui, comme j’ai honte, de voir la France se vautrer dans la fange de toutes les barbaries.

 

Elever la torture animale au rang de patrimoine « culturel » est un aveu terrifiant du niveau zéro de la culture française !

 

NON, les corridas espagnoles ne font pas partie de notre culture ! Ces actes de cruauté sont punis, en France, de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Si quelques villes du sud disposent d’une dérogation permettant de torturer à mort des animaux pour satisfaire la perversité de certains, ces sévices graves ne relèvent ni de la « tradition » ni de la « culture » des Français qui y sont, très majoritairement, opposés.

 

Monsieur Mitterrand tente de justifier l’injustifiable en parlant de pratiques observées en France, la zoophilie qui relève du même article 521-1 du code Pénal, donc punie des mêmes peines, est également une pratique perverse observée dans notre pays, aura-t-elle droit elle aussi à une inscription au patrimoine immatériel de la France ?

 

Monsieur le Président, qu’allez-vous laisser après votre quinquennat ? Nous avons régressé partout, d’abord l’horreur des égorgements à vif devenus par votre faute et vos mensonges la règle dans notre pays, toutes ces bêtes saignées dans la souffrance me rendent malade. Les Français consomment, sans le savoir, ces animaux martyrs et vous leur cachez délibérément la vérité pour les tromper, c’est scandaleux, écœurant !

 

Les bêtes sont torturées, saignées dans d’intolérables supplices, que ce soit dans les arènes ou les abattoirs et dans quelques mois les cruels sacrifices de l’Aïd-el-Kebir feront couler plus de sang encore sur notre terre… Nous n’avons pas le droit d’accepter cela !

 

En 1981, Mitterrand choisissait de défendre l’éthique en abolissant la peine capitale, en 2011, l’autre Mitterrand choisit d’anoblir la torture animale… 30 ans de régression qui ont fait de la France une fosse à purin où toute la merde des autres cultures est venue polluer la nôtre !

 

Monsieur le Président, intervenez enfin, montrez que vous n’êtes pas totalement dénué de courage, relevez ce pays qui se noie dans la honte ! Si l’homme d’Etat a abandonné son poste alors je m’adresse à l’homme et vous demande, au nom des générations futures, de redonner à la France un peu de sa dignité perdue…

 

Ne décevez plus les Français qui vous ont apporté leur soutien !

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Corrida et Equidés.
commenter cet article

commentaires

alienor 18/06/2011 08:07


quelle "bonne femme"................j'ai un IMMENSE respect pour son courage, allez Sarko, faites preuve d'un peu de courage