Un phénomène d’autant plus intriguant que certains chiens, qui ont survécu à leur chute de 15 mètres de haut, sont remontés et ont sauté une nouvelle fois.

 

L’hypothèse du suicide

Étant donné que les chiens sautent de leur plein gré, la théorie du suicide vient d’emblée à l’esprit.

 

Pourtant, les vétérinaires réfutent cette théorie.

 

En effet, envisager de se suicider implique des activités cognitives complexes: il faut être conscient de sa propre existence, être capable de se projeter dans l’avenir et enfin comprendre que telle ou telle action entraînera sa mort.

 

Si certains animaux semblent disposer de l’une ou l’autre de ces capacités, les spécialistes doutent de leur aptitude à associer les trois pour en venir à se suicider.


Et quand bien même il s’agirait de suicides, cela n’explique pas pourquoi tous ces chiens décident de mettre fin à leurs jours à cet endroit-là précisément.

 

Des sons imperceptibles par l’Homme ?

Les chiens détectent des sons que l’oreille humaine ne peut percevoir.

 

Il a donc été envisagé que des forces auditives émaneraient de la rivière et les y attireraient.

 

Mais une fois encore, l’explication tombe à l’eau: des experts en acoustique ont examiné les lieux, et n’y ont rien décelé d’anormal.

 

Des spécialistes en tout genre et venant du monde entier se sont rendus sur place dans l’espoir de percer les mystères de l’Overtoun Bridge, mais sans succès.

 

Ils ont notamment évoqué la présence d’animaux dont l’odeur alléchante se dégagerait de la rivière, mais il s’agirait d’un phénomène sans précédent.

 

Un pont entre deux mondes

À défaut de trouver une explication rationnelle, de plus en plus d’habitants croient que les lieux sont hantés.

 

Plusieurs éléments vont d’ailleurs dans ce sens.

 

Bien avant la création de l’Overtoun Bridge, la mythologie celtique considérait déjà le village écossais comme une contrée « charnière », un lieu de transition entre le monde des vivants et l’au-delà…


De plus, les maîtres des chiens disparus ont rapporté un changement brutal du comportement de leur animal de compagnie, une fois arrivé sur le pont.

 

Constat qui rappelle curieusement une légende: celle d’un homme qui aurait jeté son bébé du haut de ce pont, pris d’une folie soudaine et passagère.

 

Simple coïncidence? C’est possible.

 

Mais quelle que soit la nature de la force qui pousse ces chiens à se jeter dans le vide, il est grand temps de l’arrêter: près d’un accident par mois est recensé!


http://www.rtl.be/loisirs/detente/paranormal/731946/plus-de-50-chiens-se-suicident-d-un-pont-en-ecosse