Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 18:54

http://imblog.aufeminin.com/blog/D20091026/394250_830098449_205974-921437560-malade-chien-h134954-l_H165804_L.jpg

Avec le temps pluvieux, gris et froid qu’on a eu au cours de la fin de semaine dernière et du début de semaine, j’avoue que je me suis sentie plutôt frileuse et sur le point d’ouvrir mon système de chauffage…


C’est donc en grelottant un peu que je me suis souvenue de cette sensation particulière associée à la fièvre : on se sent frileux et on grelotte alors même que notre température interne ou corporelle est plus élevée que la normale et que le thermomètre démontre que l’on «bout» à l’intérieur!

 

La fièvre: pareil, pas pareil...

Tout comme nous, les animaux peuvent aussi, à l’occasion, faire de la fièvre.

 

Ils font de la fièvre à peu près pour les mêmes raisons que nous et, tout comme nous, ils auront alors la même tendance à se sentir « frileux », à trembler ou grelotter.

 

Il existe toutefois une différence importante qu’il est bon de connaître pour ne pas s’inquiéter outre mesure.

 

La température corporelle de base du chat et du chien est normalement beaucoup plus élevée que la nôtre.

 

En effet, nous faisons de la fièvre lorsque le thermomètre dépasse 38 °C, mais pour un chat ou un chien, il s’agit encore d’une température tout à fait adéquate!

 

Comment savoir que votre animal fait de la fièvre

Tout d’abord, on se sert de l’apparition de certains symptômes qui devraient nous mettre la puce à l’oreille et nous faire entrevoir cette possibilité.

 

Lors de fièvre, votre animal pourra certainement trembler et sembler amorphe, léthargique ou peu réactif.

 

De même, il pourra certainement respirer plus vite.

 

Les chats respireront parfois la gueule ouverte tandis que les chiens halèteront plus que d’habitude.


Certains propriétaires rapportent aussi que leur animal semble avoir les yeux «vitreux» et que son corps semble plus chaud au toucher.

 

C’est souvent vrai!

 

Par ailleurs, ne vous attendez pas à voir votre animal suer à grosses gouttes!

 

Chiens et chats ne suent que par les pieds, au niveau des coussinets plantaires…

 

Prendre la température!

Si on a des doutes, on peut prendre la température à l’aide d’un thermomètre rectal électronique, idéalement.

 

Mettez un peu de vaseline au bout du thermomètre et insérez-le délicatement dans l’anus de l’animal.

 

Attendez le «bip» avant de prendre la lecture.

 

Si votre animal est peu coopératif, demandez de l’aide pour le tenir et lui changer les idées…


En cas de fièvre, mieux vaut contacter votre médecin vétérinaire.

 

Il pourra vous proposer de faire certains premiers soins à la maison ou vous encourager à consulter plus ou moins rapidement, selon le niveau de fièvre présente et l’état de votre animal.


Les températures corporelles des humains et des animaux sont deux histoires bien différentes.

 

Conseils: Ce qu'il ne faut surtout pas dire,penser ou faire!

- Ne pensez surtout pas que tout va bien si votre animal ne fait pas de fièvre…

Les maladies graves n’en produisent pas toujours!

L’absence de fièvre n’est pas un indicateur de santé.


- Ne trempez pas l’animal dans l’eau glacée ou très froide, car on empirerait la situation…

Le mouiller avec de l’eau tiède est tout à fait correct!


- Ne donnez pas de médication à votre animal sans vérifier d’abord avec votre vétérinaire.

 

Plusieurs médicaments utilisés couramment chez l’humain (Aspirine®, Tylenol®, Tempra®, Advil®, etc.) sont soit mal tolérés ou carrément toxiques!

 

Surtout pas d’alcool à friction !

 

On laisse tomber les vieux remèdes de grand-mère, car on sait maintenant que ce produit a un potentiel neurotoxique.


Annie Ross - Docteure en médecine vétérinaire - Collaboration spéciale

http://fr.canoe.ca/artdevivre/animal/article1/2011/10/07/18795196-jdm.html

 

http://www.brusselsbestdogwalker.com/images/chien_malade_grand.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires