Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:51

08 Sans titre-1

 

Publiant leurs travaux dans la revue Behavioural Processes, des chercheuses américaines ont montré expérimentalement que les performances des chiens sont supérieures lorsque l’animal a pris une collation matinale une demi-heure avant l’exercice.


De multiples études ont démontré que les enfants réussissent mieux les exercices cognitifs quand ils ont pris un petit déjeuner.

 

Le Dr Holly Miller et sa collègue Charlotte Bender, de l’Université du Kentucky, se sont demandé s’il en était de même chez les chiens.

 

Pour le savoir, elles ont testé les capacités de recherche de deux lots de ces animaux qui ont reçu des régimes différents.


Les chiens du premier lot avaient pris un repas 30 minutes avant l’exercice, tandis que ceux du second lot avaient jeûné depuis 12 heures.

 

Au cours de l'expérience, tous les animaux ont d’abord été mis au repos 10 minutes pour s’assurer de leur ‘remise à zéro’ énergétique, puis on leur a présenté une friandise, qu’on a ensuite cachée dans une boîte parmi six.

 

Les chercheurs ont alors chronométré le temps que les canidés mettaient à dénicher la friandise.


Résultats : les chiens récemment nourris ont trouvé la récompense avec plus de précision et de rapidité que les autres.

 

"La principale conclusion, ici, est assez simple : le petit déjeuner peut améliorer les performances des chiens", a déclaré le Dr Miller cité par BBC News.

 

Toutefois, celle-ci précise qu’il n’en est pas forcément de même chez les canidés sauvages.

 

En effet, les chiens ont une alimentation habituelle riche en hydrates de carbone et montrent des performances cérébrales, par conséquent, fluctuant en fonction de la glycémie. 


Mais les coyotes, loups ou chacals (lorsqu’ils ne se servent pas dans nos poubelles) ont eux un régime plutôt axé sur les graisses (du gibier), un ‘carburant secondaire’, et la proximité du dernier repas influe donc peu sur leurs capacités.

 

Maxime Lambert, publiée le 14 octobre 2012
CortoNogo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BLANC Michelle 17/10/2012 15:08

heureusement que les chercheurs sont là pour nous faire savoir que l'on est plus perfomant en résuméle ventre plein que vide, je pense que cela doit être pareil pour les humains, me voici au rang
des chercheuses, j'en sais autant qu'elles.