Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 15:42

12image-animal10.jpg

Acheter son chien sur internet est une opération à hauts risques.

 

Une large majorité des petites annonces en ligne sont suspectes, douteuses, voire frauduleuses, selon une analyse de la Protection suisse des animaux parue mercredi.

 

La PSA dénonce en particulier les annonces provenant de l'étranger et demande des mesures concrètes aux exploitants de plates-formes en ligne.

 

Les annonces offrant des animaux sur internet prolifèrent.

 

En mai dernier, la PSA a étudié 1.377 annonces parues sur 19 plates-formes en ligne proposant des chiens, chats, animaux sauvages et accessoires pour animaux domestiques.

 

37% des offres ont été qualifiées de "suspectes", 49% de "douteuses" et 3% étaient "clairement des tentatives de fraude", selon la PSA.

 

Les annonces concernant les chiens étaient les plus problématiques.

 

Seules 11% sont qualifiées de sérieuses.


La plupart des cas suspects se retrouvaient dans les annonces pour les animaux à la mode, comme les carlins, les chihuahuas, les chats-léopards du Bengale, les oiseaux dont les perroquets en particulier.

 

De plus, des chiens dont les oreilles et la queue avaient été coupés étaient également proposés alors que leur importation est interdite en Suisse.

 

Etaient également mis en vente des moyens éducatifs interdits en Suisse, par exemple des colliers à pointes, ou des cages trop petites pour oiseaux et rongeurs.


La PSA dénonce ainsi des "commerçants sans scrupules", souvent étrangers qui vendent en Suisse des animaux, en particulier des chiens produits en masse par des femelles considérées comme des usines à chiots.

 

Ces derniers ne sont pas, ou insuffisamment socialisés et présentent des problèmes de comportement ou de santé.

 

D'autres vendeurs capturent illégalement des animaux sauvages d'espèces menacées et les vendent accompagnés de documents falsifiés.

 

Beaucoup de ces animaux sauvages meurent pendant le transport.

 


La PSA demande donc aux exploitants de plates-formes d'annonces en ligne de vérifier les adresses des annonceurs, d'interdire les annonces provenant de l'étranger et de contrôler les contenus suspects.

 

La PSA va contacter ces exploitants afin de rechercher une solution consensuelle.

 

Si cette démarche n'aboutit pas, la PSA menace de demander une restriction légale du commerce des animaux en ligne. AP


(AP / 20.06.2012

http://www.romandie.com/news/n/Le_commerce_d039animaux_en_ligne_est_souvent_

frauduleux200620121402.asp?

 

chien-sur-internet.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Trafic Animalier
commenter cet article

commentaires

norma laborie 01/07/2012 21:24

Internet c'est un bel outil de communication mais il faut être méfiant,expérience oblige!

trouve monique 01/07/2012 16:09

il est grand temps de faire quelque chose car il y en a même des assos mettent en ligne