Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 15:29

 

 

Il a fallu toute la technique de l'équipe départementale sauvetage déblaiement pour libérer l'ânesse.

Il a fallu toute la technique de l'équipe départementale sauvetage déblaiement pour libérer l'ânesse.


MARGIVAL (Aisne).

 

Elle était partie depuis la veille.

 

L'ânesse Ozelle a été retrouvée, hier, coincée dans un vide sanitaire, dans l'ancien camp militaire.

 

Quatorze pompiers sont venus pour la tirer de là.


Il lui fait des bisous sur le museau.

 

Bruno s'est levé à 5 heures, hier, pour chercher l'ânesse Ozelle, confiée à sa garde par son propriétaire Michel Beghin.

 

Partie depuis la veille de son enclos, elle a été retrouvée au sous-sol d'un bâtiment, dans l'ancien camp militaire, coincée dans une galerie étroite.

 

Elle en a été extirpée par les pompiers.

 

Ils étaient quatorze, dont l'équipe sauvetage déblaiement, venus de Soissons, mais aussi de Laon, Guise et Château-Thierry, pour sauver l'animal.

Morceaux de métal


« C'est incroyable qu'elle ne s'est pas blessée », s'extasiait Michel Beghin, hier, en fin de matinée, à l'issue de l'opération.

 

Il pensait aux morceaux de métal, saillant du béton, dans ce vide sanitaire prévu par les Allemands pour passer les câbles divers.

 

Ils ont d'ailleurs été tranchés par les pompiers de l'équipe spécialisée, dotés de tout le matériel nécessaire dans leur berce.

 

« Ils ont ensuite installé des bastaings », expliquait Vincent Duquesne, chargé de la communication au SDIS (Service départemental d'incendie et de secours).

 

La femelle a ensuite pu marcher sur une rampe aménagée pour qu'elle puisse rejoindre son mâle, resté dans le bâtiment, tournant autour du trou.

 

C'est lui qui a permis de la retrouver.

 

Égarée dans cette construction réalisée pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est tombée dans un trou carré de 80 cm de côté avant de se retrouver coincée.

 

« Elle est passée au travers du plancher », expliquait un pompier, évaluant la chute à plus de deux mètres.

Chute de plus de 2 m


« On était venus hier et on ne les avait pas trouvés », expliquait le propriétaire, à propos du couple d'animaux se trouvant dans une nouvelle pâture, depuis quelques jours à Laffaux.

 

Il ne fait aucun doute que l'homme qui les garde réparera le grillage pour que l'ânesse, indemne, ne se retrouve plus dans une telle situation.

 

Sur place, les gendarmes d'Anizy-le-Château et de Soissons ont veillé au bon déroulement des opérations, dans cet ancien camp militaire, aujourd'hui désaffecté.

Laurence PICANO

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Corrida et Equidés.
commenter cet article

commentaires

alienor 29/06/2011 18:09


merci merci merci aux sauveteurs