Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 15:40
Les règles de politesse à respecter pour deux... (Photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil)

Les règles de politesse à respecter pour deux chiens qui se rencontrent sont nombreuses.

Photo Jean-Marie Villeneuve, Le Soleil

 

Le chien est l'animal social par excellence, ce qui fait de lui le meilleur ami de l'homme.

 

Capable de saisir plus de 200 mots, pitou a également un langage corporel très étoffé.

 

Mais savez-vous toujours ce que signifie l'attitude de votre animal de compagnie?

 

L'éducateur canin Jean Lessard a aidé La Presse à décoder le comportement de votre compagnon à quatre pattes.


Que ce soit de chien à humain ou de chien à chien, pitou s'exprime par de nombreux mouvements et signaux servant autant à éviter une bagarre, dire qu'il est là en ami ou encore qu'il veut faire la paix.


«Juste avant une rencontre avec un autre chien, votre compagnon va se lécher le bout du nez, avoir les pupilles dilatées, la commissure des lèvres qui avance ou qui recule, se gratter, bailler ou encore renifler le sol. Il s'agit ici de signaux d'apaisement», explique Jean Lessard.


De manière générale, on va parler de posture haute ou de posture basse chez le chien.

 

Quand il est calme et détendu, votre chien se trouve les quatre pattes bien appuyées sur le sol.

 

Sa queue et ses oreilles sont relâchées, son regard est attentif, mais pas fixe.

 

Plus le corps de votre chien tire vers le haut, plus il va être sûr de lui, alors que s'il tend vers le bas, il sera à l'inverse craintif, voire peureux.


Le chien qui s'apprête à attaquer se grandit.

 

Son poil se redresse, il monte sur la pointe de ses pattes et garde la queue parallèle au sol.

 

Son expression faciale change également: la gueule entrouverte, découvrant les dents et surtout les canines, il peut aussi retrousser les lèvres.

 

«Avant de mordre, votre animal va avoir une certaine crispation physique. Il peut arborer une posture haute ou basse, grogner et utiliser tous les signaux d'apaisement.

 

Il ne faut surtout jamais punir un chien qui grogne: cet avertissement est essentiel afin de prévenir les morsures», précise Jean Lessard.


Oreilles droites + queue relevée = état d'alerte

Quand deux chiens qui se connaissent bien se rencontrent, ils commencent par se flairer avant de se lécher le visage.

 

Il s'agit d'un signe de joie, et ils font la même chose pour accueillir leur maître.

 

Lorsqu'il saute sur quelqu'un, le chien manifeste donc ainsi sa joie devant l'arrivée d'une personne qu'il connaît.


La queue du chien...

> Queue frétillante: votre chien est gai et fait sentir son odeur venant de ses glandes anales.


> Queue basse et remue rapidement: votre chien est de bonne humeur.


> Queue plaquée entre les jambes: votre chien a peur. Il couvre son anus et ses parties génitales pour dissimuler son odeur.


> Queue haute et raide, puis remue lentement: votre chien veut montrer sa supériorité hiérarchique et explique qu'il veut attaquer.


Quand deux chiens se rencontrent, il existe certaines règles de politesse qui doivent être respectées.

 

Ainsi, une rencontre «tête à queue» (suivie d'un appel au jeu ou d'un évitement) est une attitude souhaitable, alors que le face-à-face est très impoli.


«Si le poil se hérisse, ça peut signifier que votre chien est excité. Mais dans le cadre d'une posture basse, ça peut aussi être mauvais signe. Même chose pour le halètement qui peut signifier la présence d'un malaise et être une forme d'anxiété», explique Jean Lessard.


Que ce soit au cours d'une séance d'entraînement ou au parc à chiens, dès que votre chien utilise un des signaux d'apaisement, il est fortement recommandé de l'écouter. «L'immersion est fortement déconseillée. Si votre chien n'est pas bien, on s'en va!» dit Jean Lessard.

 

Autres codes

> Votre chien gratte le sol: avec ses membres postérieurs, il fait un rappel olfactif, qui lui sert à marquer le territoire grâce aux sécrétions des glandes présentes sous les coussinets plantaires.


> Votre chien tourne sur lui-même avant de se coucher: il s'agit d'un rituel qui remonte à l'époque où ses congénères vivaient à l'état sauvage. Dans la nature, ils appliquaient cette méthode pour à la fois aplatir l'herbe et chasser les parasites avant de se coucher.


«Un signe n'est qu'un mot dans une phrase, alors il faut prendre en compte un ensemble de signes pour bien comprendre votre chien.

 

Attention aussi de ne pas mettre d'étiquette sur votre animal.

 

En 17 ans de métier, je n'ai jamais rencontré de chien agressif; seulement des animaux qui, dans une situation donnée, ont fait preuve d'agressivité», conclut l'éducateur canin.


Publié le 04 juin 2013 par Stéphanie Vallet La Presse

http://www.lapresse.ca/vivre/animaux/201306/04/01-4657467-decoder-pitou.php

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires