Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 15:20

 

Un chaton doit être vacciné dès l’âge de 9 semaines.

 

En effet, il n’est alors plus protégé par les anticorps de sa mère.

 

Ensuite pour renforcer l’efficacité des vaccins qu’il aura reçus, un rappel annuel sera conseillé.


Le chat, faut-il le rappeler, est un animal indépendant.

 

Il aime sortir et rencontrer ses congénères… quitte à les affronter dans des bagarres sanglantes qui sont aussi l’occasion d’être contaminé par bien des germes dangereux.

 

Une bonne couverture vaccinale lui est donc indispensable.


Ne vous en dispensez pas au prétexte d’ailleurs peu crédible, que votre animal reste à la maison.

 

Les chats d’intérieur eux aussi, sont confrontés aux pathogènes et virus venus de l’extérieur.


Vaccination des chats : la liste des maladies

Voici la liste des maladies contre lesquelles il est indispensable de le vacciner.

  • La leucose : il s’agit d’une leucémie d’origine virale, qui se transmet par le sang, la salive ou l’urine. Plus d’un chat sur cinq serait porteur de ce virus. Si vous avez un doute, demandez à votre vétérinaire de réaliser un test sanguin pour détecter sa présence chez votre félin.
  • Le typhus : cette maladie concerne généralement les chatons qui vivent en groupes ou en communautés. Elle entraîne de la fièvre, des diarrhées, des vomissements et peut être rapidement mortelle en l’absence de traitement.
  • Le coryza : complexe, cette affection résulte de l’action combinée de plusieurs virus et bactéries. Elle provoque des troubles respiratoires, des écoulements oculaires et du nasaux, ainsi qu’une perte d’appétit.
  • La rage : elle se transmet par simple morsure, car le virus est fortement concentré dans la salive des animaux malades. 

Sources :

  • Mon chat et moi, on se soigne, ouvrage de Jean-Yves Gauchet, vétérinaire 
  • Site de la Fondation 30 millions d’amis
Sachez que le vaccin contre la rage est indispensable si vous devez voyager avec votre chat. © Phovoir
Sachez que le vaccin contre la rage est indispensable si vous devez voyager avec votre chat. © Phovoir

Paru le Le 5 octobre 2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Christian lemenuisiart 07/10/2012 09:12

Un bel article qui doit faire un bon rappel
A bientôt