Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 15:00

Paru Le 04/10/2013

De nouvelles recherches mettent en lumière l'impact négatif de la surcharge pondérale sur l'espérance de vie des chiens de compagnie

Selon de nouvelles recherches effectuées par le Centre WALTHAM® pour la nutrition des animaux de compagnie, le surpoids réduirait l'espérance de vie des chiens. Des données obtenues à partir de plusieurs races de chien populaires aux États-Unis ont montré que les chiens en surpoids en milieu de vie avaient une espérance de vie plus courte que les chiens présentant un poids idéal. Plus précisément, il a été montré que l'espérance de vie des chiens en surpoids pouvait être jusqu'à 10 mois inférieure à celle des autres chiens présentant un poids idéal. Les recherches mettent en lumière les lourdes implications du problème de surpoids pour les chiens, et soulignent à quel point il est important que les propriétaires essaient de maintenir leurs chiens à un poids idéal.

« Nous avons examiné un grand nombre de races populaires de toutes tailles et formes, et nous en sommes arrivés à la conclusion que les chiens présentant une surcharge pondérale avaient une espérance de vie plus courte. Cette tendance est particulièrement marquée chez cinq races de chiens : les labradors, les shih tzu, les épagneuls cocker américains, les golden retrievers et les beagles », a commenté Carina Salt, scientifique principale du Centre WALTHAM® pour la nutrition des animaux.

« Afin de veiller à ce que les résultats soient représentatifs des chiens de compagnie, nous nous sommes servis de données récoltées auprès d'un grand nombre de chiens amenés par leur propriétaire pour une visite chez le vétérinaire. Les recherches ont mis en lumière les conséquences bien réelles d'une surcharge pondérale pour les chiens de compagnie. Pour éviter ces problèmes d'excès de poids et maintenir votre chien en bonne santé, il convient de respecter quelques conseils de base : contrôle strict des portions de nourriture en suivant les consignes indiquées sur l'emballage, activité physique régulière adaptée aux besoins de votre chien et contrôle fréquent du poids. Les propriétaires qui sont préoccupés par le poids de leur chien devraient en parler à un vétérinaire », conseille Carina Salt.

La recherche réalisée s'est appuyée sur des données recueillies auprès de chiens de poids normal et en surpoids, âgés d'entre 6 ans et demi et 8 ans et demi, et issus de 10 races populaires. Les données ont été collectées par les vétérinaires au cours de consultations sur l'ensemble du réseau de plus de 830 sites Banfield Pet Hospital® à travers les États-Unis.
Lire la suite sur:

http://www.bfmtv.com/economie/chiens-surpoids-meurent-plus-jeunes-616946.html

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blanc Michelle 05/10/2013 16:14

Pas besoin d'être chercheur pour arriver à ce résultat, cela vaut aussi pour les humains, je m'interroge sur les 2 photos publiées, est ce des trucages ??? si c'est la réalité, c'est desespérant,
de laisser venir des chiens dans un état pareil, surtout en fonction de la morphologie du chien qui n'est pas du tout adapté à supporter un tel poids. Les insconcients diront qu'ils aiment leur
animal et ne peuvent rien lui refuser, moi je dirais que c'est de la maltraitance tout simplement. N'oublions pas que les croquettes font engraisser l'animal et pas dosées, encore plus. Ces 2
chiens me font pitié. Ce genre de gavage se fait également sur les animaux de boucherie, cochons, et poulet dont on modifie la génétique pour qu'ils deviennent plus gros,donc plus rentables, plus
vites. Encore une dérive de l'industrialisation.