Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 17:57
Brigitte Bardot a invité à la réflexion sur l'organisation de courses de cochons.
Brigitte Bardot a invité à la réflexion sur l'organisation de courses de cochons.
À Saint-Laurent-des-Autels, la missive de Brigitte Bardotn'est pas passée comme une lettre à la poste.

Pointe d'ironie dans la première réaction d'Alain Gibouin, maire de Saint-Laurent-des-Autels, à la lecture de la missive de Brigitte Bardot (lire Ouest-France d'hier) : « Je vais la garder précieusement. C'est un honneur de recevoir une lettre de Brigitte Bardot, lance-t-il, avant d'ajouter : L'association des agriculteurs des Motives de Laurent d'Mont travaille à longueur d'année avec des bêtes. Ils en prennent soin. »

 

Il invite également à mettre en perspective la réalité de l'animation de ce dimanche.  

 

« Les courses de cochons ne sont en aucun cas stressantes et brutales, elles durent environ trois minutes. [...] Le but étant de les laisser aller à leur gré d'un endroit à un autre, sans plus »,écrit-il dans un courrier électronique adressé à la fondation Brigitte Bardot.

 

En réponse à l'invitation de l'ancienne actrice à réfléchir sur ce type d'animation, il souligne : « Nous pouvons très bien réfléchir avec l'association, mais je veux que l'on fasse de même sur les corridas. »

 

Avant tout, une fête de la Moisson

Le président de l'association des Motives de Laurent-d'Mont, Jean Goulot, émet un constat similaire : « Il ne faut pas comparer ces courses à des corridas. »

 

Il rappelle aussi le soin et le respect qu'il accorde à ses animaux.

 

« Ce sont mes cochons, précise l'éleveur. Ils reviennent à la ferme dès le dimanche soir, après la fête. Ils vivent dans un bâtiment de semi plein air et sont donc habitués à l'environnement extérieur. »

 

La fête de ce week-end est orientée sur la moisson.

 

On y présente les métiers de l'agriculture, les battages à l'ancienne.

 

Et forcément des animaux de la ferme.

 

Ouest-France

http://www.cholet.maville.com/actu/actudet_-Courses-de-cochons-pas-brutales-_loc-1897815_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Maltraitances.
commenter cet article

commentaires

ecrichien 06/08/2011 22:22


en ce moment en bretagne il y a des 4 par 3 disant que le cochon : il grogne, il pète mais il est bon. Et on voit un porcelet. Chaque fois que je vois cette affiche j'ai envie d'écrire : il souffre
et rien d'autre.