Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 15:43

 

Passionné par la recherche utilitaire, le Migennois Dominique Sicre souhaite développer cette pratique dans l'Yonne, associant l'homme et son chien dans un même objectif.

 

C'est un peu par hasard que Dominique Sicre est venu à la recherche utilitaire.

« J'avais envie de faire une discipline avec mon chien », explique-t-il, désignant Norton, son bouvier des Flandres de deux ans et demi.

 

Lors de l'éducation canine de son chiot à Perrigny, il entend parler de cette discipline, reconnue par la Société centrale canine, et gérée au niveau national par le Groupe de travail de recherche utilitaire (GTRU) qui encadre 34 concours en France (dont six ou sept en région parisienne).

Le principe ?

« Avec un chien éduqué, de n'importe quel type, on recherche des personnes et objets », explique Daniel Sicre.

 

Au bout d'une longe d'environ 10-15 mètres, le chien doit rechercher des objets dispersés sur un parcours prédéfini de 750 mètres à 2 km, dans un temps imparti (de deux à quatre heures).

 

Le tout, selon le niveau du chien. Des objets déposés par la personne à rechercher (« le poseur ») et marqués de son odeur.


Un véritable travail d'équipe puisque le conducteur, avant de laisser travailler son chien, doit récupérer des informations auprès du juge de l'épreuve.

 

« Il y a aussi différents paramètres à respecter : le vent, l'humidité qui jouent sur les molécules d'odeur », note Dominique Sicre. Pour y parvenir, maître et chien « doivent être en osmose ».

 

Une discipline sportive que le Migennois pratique depuis un an et demi « très sérieusement ».

 

Au niveau de l'Yonne, c'est même l'un des seuls à pratiquer, avec un couple d'amis de Toucy et leur malinois de 3 ans.


Demande du temps

Dominique Sicre recherche donc d'autres personnes intéressées afin de les informer et de les former.

 

« C'est quelque chose qui demande du temps, pour faire des pistes », ajoute le Migennois qui s'entraîne dans les bois, chemins et communes alentour à l'aide de cartes aériennes.


Un entraînement en vue de repasser, pour la troisième fois, en octobre, à Valence, son brevet avec Norton.

 

Pour cela, outre les séances d'entraînement, Dominique Sicre a bouclé un stage de deux jours en Auvergne.

 

Il faut bien cela pour ce type de concours, très exigeants, qui se déroulent sur deux jours, avec 14 chiens en lice.

 

Dur, mais le plaisir est là, tant pour le chien que pour son maître. 

 

Les personnes intéressées peuvent contacter Dominique Sicre au 06.67.35.23.97 (heures des repas).


Auteur : François Jaulhac francois.jaulhac@centrefrance.com

http://www.lyonne.fr/editions_locales/migennois/une_discipline_qui_a_du_chien@CARGNjFdJSsBHxgDABU-.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires