Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 15:32

Isabelle Borremans éducatrice et intervenante canine MCP

©Alexandra Draghici http://lifeinfocus.ca/

Isabelle Borremans éducatrice et intervenante canine MCP

 

 

L’anxiété de séparation est un état de détresse lorsque toutou se retrouve seul.

Aboiements, hurlements, destructions, malpropreté, automutilation, salivation excessive,  tremblements, crises de panique, hyperactivité sont quelques exemples des symptômes reliés à l’anxiété de séparation.

 

 Cette souffrance est souvent causée par un mauvais détachement ou un lien malsain entre le propriétaire et son animal.

 

Avoir un compagnon canin qui peut respirer et vivre même sans votre présence ne devrait jamais être une option.

 

Pour commencer, il est impératif de ne jamais punir un animal qui souffre d’anxiété de séparation et cela peut importe les dégâts causés.

 

Pour pouvoir traiter efficacement le mal de votre chien, vous devez vous allier avec un intervenant en comportement canin qui saura vous guider étape après étape.

 

L’anxiété de séparation n’est pas guérissable avec un truc, il vous faudra être patient, constant et disponible tout au long du processus.

 

Dans certains cas, une médication peut être suggérée par votre vétérinaire combiné avec une thérapie afin d’aider votre animal à reprendre contrôle de sa tête.

 

Pour vous permettre de mieux gérer l’anxiété de votre compagnon, il vous faut lui offrir une routine équilibrée et répondre à tous ses besoins en activités quotidiennes.

 

Lors de vos départs et  retours, vous devez l’ignorer complètement ce qui signifie ne pas parler, regarder et toucher votre animal.

 

Aussi lors de vos absences, il est primordial de lui offrir des activités afin de s’occuper l’esprit.

 

Pour certains chiens l’utilisation d’une cage peut être apaisante et pour d’autres, l’effet est complètement inverse.

 

Si vous devez être absent de longues heures, il est préférable de confier votre toutou a un service de garderie et ainsi lui donner la chance de socialiser avec d’autres et lui permettre d’être mieux avec lui-même.

 

Tous au long du processus, il vous faudra à quelques occasions le filmer pendant vos absences pour voir l’évolution et ainsi mieux intervenir.

 

Si votre compagnon devient tendu dès que vous mettez votre manteau ou prenez les clés, vous devrez le désensibiliser à ces objets.

 

L’objectif en traitant l’anxiété de séparation est de changer l’émotion de votre chien.

 

Alors inutile de vous dire que les colliers électriques et autres techniques correctives sont à proscrire.  

 

Finalement, la prévention est tellement plus simple et évite bien des complications.

 

Gardez en tête que lorsqu’un nouveau membre canin franchit votre porte, il devra être éduqué avec douceur et patience.


Isabelle Borremans éducatrice et intervenante canine MCP

www.evolutioncanine.ca

www.facebook.com/pages/Évolution-Canine/

450-933-4090

Cliniques vétérinaires Cartier des Laurentides

34 A boulevard Cartier Ouest Laval

http://www.facebook.com/pages/Clinique-V%C3%A9t%C3%A9rinaire-Cartier-Des-Laurentides/195988047093126

 

Publié le 24 Octobre 2012

http://www.courrierlaval.com/Chroniques/Les-Chroniques-DEvolution-Canine/2012-10-24/article-3106452/Mon-chien-souffre-d%26rsquoanxiete-de-separation/1

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires