Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 16:45

 


chat-fache.jpg1) Prenez le chat et placez-le délicatement dans votre bras gauche comme si c'était un bébé.

A l'aide de l'index et du pouce de votre main gauche, appliquez une légère pression sur la mandibule de votre chat de manière à lui ouvrir la bouche.

De votre main droite, déposez délicatement la pastille sur la langue du chat.

Laissez votre ami fermer la bouche et attendez qu'il avale le médicament. 

2) Ramassez la pilule qui se trouve par terre et allez chercher votre chat qui s'est réfugie derrière le canapé du salon. 

3) Répétez l'opération en tenant le chat entre vos bras. 

4) Allez chercher le chat sous le lit de votre chambre à coucher et jetez à la poubelle la pastille pleine de bave.

Prenez-en une nouvelle dans la boite.

5) Saisissez vous du chat, à l'aide d'un gant de cuisine maintenez-le fermement par les 4 pattes, sa tête entre vos genoux.

Obligez-le à ouvrir sa gueule et enfoncez-lui la pilule dans le fond de la gorge. Maintenez sa gueule fermée pendant au moins dix secondes pour l'obliger à avalez le médicament.

6) Repêchez la pastille dans l'aquarium et descendez ce stupide chat du haut de l'armoire sur laquelle il s'est réfugié.

Appelez votre époux/épouse pour qu'il/elle vienne vous aider. 

7) Agenouillez-vous et immobilisez la bestiole en l'emprisonnant entre vos genoux.

Demandez à votre femme et lui lever la tête et de lui ouvrir la bouche avec une règle en bois.

Ignorez les miaulements et les couinements du chat.

Frottez-lui vigoureusement la gorge avec la pastille (au chat, pas à votre épouse).

8) Décrochez le chat du haut des rideaux et allez chercher une autre pastille. Prenez note d'aller acheter une nouvelle règle en bois ainsi que de changer les rideaux. 

9) Chopez cette charogne de bête et enveloppez-le dans une serviette de bain de manière à ne laisser sortir que la tête.

Demander à votre époux/épouse de le tenir et de lui ouvrir la bouche avec un Zippo.

Placez une paille dans la bouche du chat, mettez une pastille dans la paille et soufflez violemment. 

10) Consultez l'emballage du médicament pour le chat afin de savoir si il est nocif quand il est ingère par les humains.

Buvez un verre d'eau pour faire passer le mauvais goût du médicament. Désinfectez les blessures de votre époux/épouse et mettez-lui des pansements en vous excusant.

Nettoyez avec de l'eau froide le sang qui se trouve sur la moquette. 

11) Allez descendre le chat du toit.

Prenez une autre pastille. 

12) Enfermez cette saloperie d'animal dans le bahut du salon en ne laissant sortir que la tête.

Demander à votre femme de s'asseoir sur le bahut.

A l'aide de la ceinture en cuir du grand-père, ouvrez la bouche du chat.

Avec un crayon à papier, enfoncez-lui dans la gorge un morceau de viande avec la pastille dedans. 

13) Cherchez votre boite à outils et réparez les charnières du bahut du salon. Appelez les pompiers pour faire descendre votre chat de l'arbre d'en face, tout en vous excusant auprès de votre voisin qui s'est enfermé chez lui, pour échapper au chat furieux. 

14) Avec des gants de jardinage et un casque de moto, ligotez les quatre pattes de cette putain de bestiole à un pied de la table de la cuisine.

A l'aide des pinces de la cheminée, ouvrez la bouche du chat et jetez prudemment la pastille dans le fond de sa gorge.

Videz immédiatement un litre d'eau de seltz dans la gorge du chat pour faire descendre la pastille. 

15) Demandez à votre épouse de vous emmener aux urgences. 

16) Laissez le docteur vous soigner les mains et les bras pendant que votre épouse vous quitte.

En rentrant chez vous, arrêtez-vous pour acheter une nouvelle table de cuisine. 

17) Chez vous, ouvrez la porte d'entrée pour laisser sortir le chat qui s'enfuira immédiatement.


http://therana.bleublog.lematin.ch/archive/2011/06/17/comment-faire-avaler-une-pastille-a-un-chat.html

 

http://www.forum-auto.com/uploads/200307/fresh_0905200201_coussinet.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alienor 19/06/2011 07:45


j'ai assisté à une intéresante conférence, en voici le résumé

Traité de l'humain, à l'usage des chats (de Martine GARNIER)

Introduction
Après des recherches fouillées, une évidence s'est imposée à moi.
Une lacune incroyable existe dans la bibliographie féline : aucun traité de vulgarisation n'a été écrit sur l'humain.
Ayant pour ma part côtoyé depuis ma naissance la race humaine, et ayant constaté les bizarreries de cette espèce, il m'a semblé utile d'apporter ma contribution.
Ce modeste traité a pour objectif de présenter les particularités de ces bipèdes, afin que les chats qui voudraient élever des humains à domicile sachent à quoi s'attendre précisément.
Les surprises, pour un éleveur inexpérimenté, sont en effet légion...
Il ne s'agit donc pas de développements exhaustifs sur le bipède (nous renvoyons sur ce point aux ouvrages scientifiques écrits par les chats docteurs en sciences), mais d'avertissements pratiques
centrés sur les spécificités et surtout sur les limites de l'humain au quotidien.



Chapitre 1 : Choix de l'humain
L'un des avantages de l’humain est sa longévité.
Il peut paraître curieux qu'une créature aussi peu perfectionnée vive si longtemps, mais cela compense justement son côté primaire.
Réjouissons-nous, donc : l'humain est fruste, mais il sert longtemps.
Cette remarque préliminaire explique que tout est extrêmement lent chez le bipède.
A titre d'exemples, la conception met neuf mois et le petit humain n'est pas fonctionnel pendant plusieurs années !
Si vous vous lancez dans un élevage d'humains, sachez donc qu'il s'agit d'un investissement qui n'est pas immédiatement rentable.
En revanche, pour les particuliers, l'avantage est qu'un seul humain peut suffire pour toute une vie de chats.
Si, pour des raisons d'efficacité, vous avez un couple d'humains, la stérilisation des deux est souhaitable, pour trois raisons.
D'une part, la sexualité du bipède est assez désordonnée.
Il n'existe pas de périodes de chaleurs, ce qui les rend susceptibles de s'accoupler n'importe quand.
Cela peut être particulièrement dérangeant si vous acceptez vos humains dans votre lit... !
Une stérilisation du couple ne supprimera pas tous les débordements, mais les limitera tout de même.
D'autre part, la naissance d'un petit bipède détournera vos humains de leurs occupations quotidiennes : le service laisse alors grandement à désirer dans votre appartement.
Enfin, même s'il faut reconnaître que les bipèdes sont assez attentifs envers leur progéniture, il reste qu'un petit d'humain est encore plus indiscipliné que les adultes.
Il peut représenter un danger pour vos chatons.
Soyez extrêmement attentifs sur ce point - votre chaton, curieux de tout par nature, va vouloir jouer avec le petit d'humain ; ne les laissez jamais sans surveillance.
Lorsque vous achetez un humain, choisissez-le en fonction de vos besoins.
Il en existe de toutes sortes.
La couleur est, comme chez nous, sans importance.
En revanche, le volume du bipède peut avoir son importance : un gros bipède est conseillé aux félins âgés qui ont perdu de leur agilité (on rate rarement sa cible en sautant sur un gros bipède) ;
de plus, leurs genoux imposants permettent de s'étirer sans avoir peur de tomber ; malheureusement, ce type de bipède prend beaucoup de place au lit !
Aux félins intrépides et sauteurs (du type siamois), nous conseillons les grands bipèdes, car sauter sur leur tête quand ils sont debout est un exercice de style assez appréciable.

Chapitre 2 : L'éducation* de l'humain
Le dressage de l'humain
Une partie de la doctrine féline pense que le dressage de l'humain est impossible.
J'estime cette opinion trop entière.
Certains humains peuvent être civilisés : j'en ai rencontré.
Cela demande bien sûr de la patience, mais l'humain est doué d'une intelligence minime qui lui permet de répondre au conditionnement : en répétant l'ordre jusqu'à obtenir satisfaction et en lui
donnant une petite récompense lorsqu'il a obéi (une caresse), cela fonctionne sans difficulté.
Avec le temps, une certaine complicité peut même s'établir : l'humain n'attend pas les ordres, il devance les désirs de son maître.
Si vous arrivez à ce stade, vous êtes un maître comblé !
A titre d'illustrations, sachez que vous pouvez dresser votre humain pour
· faire des petits bisous sur le bout de nez
·
· allumer le chauffage dès que la température tombe en dessous de 22°
·
· prêter son dos pour permettre d'accéder plus facilement à la dernière étagère d'un placard
·
· donner de la viande achetée exclusivement chez un boucher-traiteur agréé par vos soins
·
· programmer automatiquement les mains humaines pour faire des câlins toutes les deux secondes (la programmation peut être affinée : câlins tout doux, puis guili-guili furieux sous le cou, selon
votre désir ...)
·
· acheter un ordinateur permettant aux félins de dormir tranquillement sur le moniteur (les I-Mac sont déconseillés sur ce point, puisque l'arrière est en pente trop pointue)
·
· disposer partout dans l'appartement des coussins, couvertures en laine, plaids pour votre confort
·
· passer régulièrement sur le lecteur CD Le duo des chats, de Rossini - passer régulièrement sur le magnéto Les Aristochats, de W. Disney
·
· se creuser la cervelle (si, si ! ils en ont une !) pour imaginer tout ce qui peut vous faire plaisir, notamment inventer des jeux nouveaux.
Ce que l'humain ne sait pas faire

La liste suivante n'est pas exhaustive, car une liste complète de tout ce que l'humain ne sait pas faire serait trop importante pour le disque dur de n'importe quel ordinateur.

Relevons ici uniquement des choses qui sont évidentes à accomplir pour le monde félin et qui demeurent impossibles pour l'humain (même avec un dressage intensif) :
· grimper aux rideaux
·
· sauter très haut
·
· se laver sans apport d'éléments étrangers (il leur faut de l'eau, notamment)
·
· se lécher le dos
·
· ronronner
·
· faire le grand nettoyage de l'appartement sans passer l'aspirateur
·
· se diriger dans l'obscurité
·

Chapitre 3 : La santé de l'humain

L'humain, comme tout primate, est de constitution assez robuste.

Si vous avez pris la précaution de le faire vacciner, vous ne devriez pas être inquiétés.

Il est inutile de le faire tatouer, car l'humain est assez casanier et rentre sans difficultés à la maison lorsque vous le laissez sortir.

Prenez tout de même la précaution de marquer votre territoire, en cas de perte (une griffure ostensible entretenue régulièrement est encore la meilleure garantie).

Pour maintenir votre humain en bonne santé, quelques gestes de bon sens félin suffisent.

Il faut accorder à l'humain quelques heures de repos par jour (deux ou trois heures, pas plus).

Aménagez-lui un coin pour dormir, à l'abri des courants d'air, avec un peu d'eau à proximité.

Si votre humain est propre, vous pouvez accepter qu'il partage votre couche. Veillez à ce qu'il fasse quotidiennement sa toilette et ses besoins.


Chapitre 4 : Rubrique juridique

Garantie des vices cachés

Les codes félins ne prévoient rien à ce sujet.

La solution peut sembler paradoxale, mais l'explication est simple : l'humain étant par nature défectueux, une garantie exposerait à la faillite tous les éleveurs.

Le gouvernement félin, sous la pression des éleveurs professionnels, a donc décidé que l'achat d'un humain était effectué aux risques et périls de l'acquéreur.

Soyez donc prudents lors de l'achat d'un humain : aucun retour contre remboursement n'est prévu.




Droits de l'humain

L'humain, tout inférieur qu'il soit par rapport à la gente féline, est un être vivant.

En retour de l'affection et des services qu'il rend, il est normal de se comporter dignement avec lui.

Tout acte de cruauté envers l’humain est sévèrement puni par le Code pénal félin. Rappelons, pour mémoire, que :
· il est interdit de griffer le visage de l'humain (mâle ou femelle) et de griffer la poitrine de l'humain femelle
·
· les tortures psychologiques doivent être exceptionnelles : ne miaulez toute la nuit qu'en cas de faute grave de l'humain (ex.: litière inchangée, nourriture périmée, ... )
Pour les chats qui auraient tendance à perdre patience et à se montrer trop rigoureux, nous rappelons qu'un humain est avant tout utile et que son bon fonctionnement dépend notamment d'un bon
traitement.

Conclusion

Ce modeste traité a mis l'accent sur des points peu reluisants, mais cela ne doit pas masquer les bénéfices qu'apportent la présence d'un humain.

Ce domestique est encore ce que l'on a fait de mieux pour servir les félins.

A condition d'agir avec lui avec patience, prudence et respect, vous connaîtrez avec votre humain des années de tendre complicité.

J'ai p


Bastet 18/06/2011 17:07


Y a de ça!!!!


alienor 18/06/2011 16:53


E X C E L L E N T et tellement vrai !