Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Profil

  • labrajack
  • Le blog de labrajack
  • Homme
  • 12/04/1970
  • Musique humour ecologie Protection animale injustice
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack
Lundi 25 juillet 1 25 /07 /Juil 19:15

Nuts-Hot-Spot.JPG

Il peut y avoir plusieurs raisons pour que le chien fasse un hot spot.

 

Les plus courantes sont :

  • Une allergie à une pipette anti puce et tiques. Cela peut arriver dès la première fois mais aussi après plusieurs usages. Il ne faut plus réutiliser ce système ou cette marque par la suite. Le hot spot se situe à l’endroit où la pipette a été le plus concentrée.
  • Une réaction allergique à une puce, c’est très courant chez les chiens et c’est ce qu’on appelle souvent une DAPP
  • Une tique qui s’est plantée et que le chien a enlevé tout seul en mordillant
  • Un chien qui a les oreilles qui démangent. En se grattant l’oreille il gratte aussi le cou ou le dessus de la tête et l’irritation  ou la petite plaie peut évoluer en hot spot
  • Un poil qui pousse à l’envers, vers l’intérieur, comme certains poils de barbe pour les humains. Cela fait un petit bouton qui s’enflamme ou qui démange et qui peut évoluer en hot spot (idem pour des kystes chez les chiens plus âgés) le vétérinaire doit ouvrir et nettoyer
  • Les chats qui se baladent peuvent rapporter des puces et en passer une ou deux au Léo     

 Après il y a les maladies de peau, c’est différent et quelquefois très difficile à soigner

En règle générale, le hot spot démarre à la suite d’un grattage et peut prendre de l’ampleur en quelques heures.

 

Allergies aux puces

 

Les « Hot Spot » sont le plus souvent – sinon quasi exclusivement - des lésions caractéristiques des DAPP (dermatites allergiques à la piqure de puces).

 

Il s’agit bien d’une réaction allergique conduisant à un prurit intense, voir une mise à nue de la peau, avec inflammation intense (d’où le nom de « Hot Spot ») et lésion suppurative.

 

Le seul moyen de couper court très rapidement à la réaction inflammatoire sont l’utilisation des corticoïdes ou la camisole de force.

 

Mais l’on peut aussi traiter localement la plaie en désinfectant et en utilisant des substances qui diminuent la sensation de prurit. Malheureusement, les corticoïdes masquent les symptômes sans traiter la cause : la ou les puce(s) qui ont piqué.

 

Attention, comme il s’agit d’une allergie, il suffit d’une piqure pour déclencher tout le processus…

 

Le mieux, à long terme, est de prévenir l’apparition des puces et de traiter l’animal pour éviter qu’elles ne piquent.

 

En la matière, le choix de l’antiparasitaire est primordial : il existe en vente libre chez le pharmacien une liste inimaginable de spécialités qui tuent bien les puces, mais APRES qu’elles aient piqué !

 

Les spécialités vétérinaires sont généralement étudiées de telle sorte que la puce est tuée au contact du poil, sans avoir à piquer l’animal…

-----------

Pour vérifier que le Hot-spot provient d'une allergie aux puces : Vous frottez la peau à la base du dos (vers l’attache de la queue) avec un kleenex et vous le mettez dans l’eau.

 

S’il y a des traces rougeâtres qui s’en détachent,  c’est qu’il y a des puces.

 

Une seule puce qui passe sur le chien peut déclencher un hot spot.

 

Si vous avez des chats, il faut les traiter en priorité.


Pour les puces, il faut regarder les chats. Si vous en trouvez une sur eux, il y a de grandes chances que cela saute de temps en temps sur votre chien.


 A la base de la queue il faut penser aux puces. Sur les babines aux aoûtats

 

Réaction aux produits anti puces et tiques

Témoignage

Mon jeune chien vient de faire une allergie tout le long de la ligne de dos.

 

Elle a démarrée tout doucement peu de temps après le dépôt d'une pipette de Frontline combo, mais il peut y avoir une combinaison de plusieurs facteurs allergiques lié aux plantes qui nous environnent et aux pollens. 

 

Bien entendu, cela se transforme en hot spot dès que le chien se gratte !

 

Il peut faire une méga crise maintenant et ne plus rien avoir après ou traîner des mini crises toute sa vie, c’est comme pour les humains.

 

Epillets

Témoignage

Il faut faire attention à la saison des épillets. .

 

Il y en a un qui a fait un trou dans la peau de mon chien et comme cela démange beaucoup, il a gratté et…..il a donc un début de Hot Spot !. 

 

Environ 8cm de diamètre pour la zone irritée et 1cm de diamètre pour la zone purulente.

 

Mon vétérinaire  m’a fait remarquer que lorsqu’il y a un trou, ce qui était le cas, il faut injecter  de la bétadine dermique pour faire remonter le reste de l’épillet.

 

Sinon cela va se promener dans le chien et faire un superbe abcès

 J’ai profité de ce que le hot spot en était au début pour désinfecter avec de la javel diluée, ensuite j’ai vaporisé du Dermofast ( solution désinfectante et calmante à base de plantes).

 

Cela à l’air d’être très efficace.


On utilise le Dermacool   quand il y a suspicion de bactéries( hot spot purulent).

 

Le Dermofast est plus doux.

 

Ils favorisent la cicatrisation, ils calment et désinfectent.

 

Il y a beaucoup d’autres produits qui font le même effet

 

Plaies de léchages ou plaies qui s'infectent

Témoignage

Schounga avait une toute petite griffure au niveau de l’oreille (2 ou3 millimètres)  Rãvanatta a décidé de la soigner avec léchages intensifs de la joue et bavouille dans l’oreille chaque fois que je tournais le dos.

 

Elle  a réussit, Schounga a maintenant une otite et une plaie de plusieurs centimètres avec un parfum très caractéristique !!!!

 

 

Chez certains chiens le début de la mus déclenche de fortes démangeaisons. Si c’est le cas, il faut enlever rapidement le poil mort avant d'avoir une plaie de grattage qui s'infecte


Quand Tsiouydi est en chaleurs, Rãvanatta vient lui lécher fréquemment le dessus du crâne.

L'humidité et le léchage provoquent un début de  hot spot


 

Chaleur

Témoignage

Mon chien a souffert, dès les premières chaleurs, d’un eczéma facial suintant entre mâchoire et oreille. Il n’avait pas encore mué.

Un parasite, un coup de ronce ou toute autre raison a pu déclencher cette inflammation vilaine d’aspect (comme une brûlure), et dont l’odeur nous a fait peur.

Le vétérinaire  nous a rassurés en consultation sur la relative banalité du cas.

 

Néanmoins, il a rasé notre chien  sur un tiers de la tête, et nous sommes repartis avec un chien à collerette, une grosse provision d’antibiotiques et une crème apaisante à la cortisone.


Il devait porter la protection dix jours.

 

En fait il l’a portée le double de la durée, car à chaque fois qu’il était libéré, il se donnait de violents coups de pattes sous l’oreille et rouvrait l’affaire.

 

A la longue, la cicatrisation s’est opérée et nous avons retrouvé petit à petit un chien à face canine normale.

 

Peau mouillée

Témoignage

Le Hot spot sous le cou est fréquent chez le jeune léo qui a de la fourrure et qui trempe sa bavette dans l’eau de boisson.

 

Cela disparaît quand il commence à grandir et se positionne mieux. Il faut sécher les poils mouillés avec le sèche- cheveux sur la position froide et peigner les poils.

 

Même chose si vous lavez le chiot, la peau ne doit pas rester humide.

 

Attention, la peau  des chiots est fragile, si on les sèche en les frottant, on peut les irriter.

 

Il vaut mieux vérifier chaque jour que la peau  ne rougisse pas, surtout sous le cou et sous le collier et ne rien faire d’autre tant que c’est normal.

 

Lorsque Bacchus avait ses séances en piscine, (il en avait deux par semaine) à la fin de la première semaine... il sentait mauvais, une odeur de serpillière mouillée.

 

Ce qui était étonnant car il n'avait pas cette odeur avant .

 

Nous nous sommes donc appliqués à bien sécher non pas le poil en surface mais la peau et le sous-poil et l'odeur a disparu. 

 

Je pense qu'on était bien parti pour un problème de Hot Spot

 

 

Morsures de tiques

Le hot spot provient aussi d’endroits où les tiques ont mordus,déclenchant de grosses démangeaisons et par conséquent un grattage.

 

Nettoyez systématiquement avec de la bétadine pour désinfecter dès qu’il y a une petite marque rouge puis passez un spray ou une pommade calmante contre les démangeaisons comme Douxo  ou toute autre marque indiquée par votre vétérinaire

 

J’ai constaté que se sont les tiques les plus petites (quelques mn avec un ventre orange) qui déclenchent les réactions les plus vives. Elles s’enfoncent aussi plus profondément.

 

Allergies de contact

Témoignages

Les témoignages qui suivent montrent l'extrême variété des traitements et des approches  des maîtres ou des vétérinaires.  

 

S’il y a de la fièvre ou une plaque qui s’étend, c’est le vétérinaire d'office


Avant de raser les poils, si on est au tout début, une pommade à la cortisone entre les poils fait très bien l’affaire.


 On peut utiliser un antiseptique ou encore un désinfectant cutanée comme l'alcool soprypylique ou la bétadine ou l'hibitane ou autre produit de ce type et un calmant local


Si après désinfection et calmant la plaie diminue et n’est plus purulente, il suffit d’attendre que cela disparaisse.

 

Quand l’irritation ne dépasse pas la dimension d’une pièce de monnaie, vous pourrez  espérer ne pas avoir à couper les poils.

 

Dès qu’elle devient plus grande, il faut couper large pour qu’elle reste propre.

Autrefois mon véto soignait avec un lait à la cortisone.

 

Maintenant il n’utilise plus que de la bétadine et un calmant local.

 

D’après lui, cette association a le mérite de mieux désinfecter et de mieux calmer, évitant le grattage intensif source de l'infection


 Sur ces photos envoyées par un Internaute, le vétérinaire a choisi de tondre très large, plusieurs plaques étant apparues sur le tour de cou.

 

Le Hot Spot est en fin de traitement,  le Léo a quelques mois.


Mon vétérinaire a donné: un anti inflammatoire, un antibiotique et badigeonnage local avec de la bétadine


Ma Léo a fait un Hot Spot avec beaucoup de température (40°).

 

La plaque était très purulente et mesurait  env. 8x12cm.

 

Le vétérinaire a coupé les poils, et injecté 10cc de streptopenicillin, à refaire  le lendemain. 

 

Dans un premier temps un peu de spray Topic pour sécher, puis du dermacool. 

 

La fièvre a commencé à descendre assez rapidement. 

 

Donc, dans ce cas, pas de cortisone mais antibiotiques et crème pour sécher.


Mon chien vient de subir un détartrage car il faisait des gingivites à répétition et avait très mauvaise haleine.

 

Par contre, est-ce en réaction au stresse de l'anesthésie il a démarré un "hot spot" à la joue droite, qui malgré un traitement à la cortisone en cachets depuis 8 jours n'a pas cédé car il se gratte.

 

Le vétérinaire a donc ajouté un antibiotique (augmentin) et du "duphaderm" qui semble l'avoir soulagé mieux que la crème "dermaline" donnée au début.


Sur une chienne qui avait gratté le dessus de la tête en même temps que les oreilles, j’ai utilisé, pour les oreilles et pour le hot spot, un produit pour les oreilles (Otomax)  qui contient un anti-inflammatoire, un antimycosique et un antibiotique.


Je découpe les poils, 1cm en retrait de la zone irritée, je nettoie avec de la Détécaïne puis de la Bétadine diluée, je sèche avec le sèche cheveux position froide et je mets de la pommade à la cortisone


Je mets du Locoïd  (produit humain) en fluide au début d’un petit hot spot sans couper les poils et en massant.


Je nettoie en posant  un gant de toilette imprégné d’eau de javel diluée tiède ou d’eau de dakin, je sèche au sèche cheveux position froide


Mon vétérinaire me prescrit  bon nettoyage matin et soir et application en alternance de bétadine jaune qui sèche la plaie et la fois suivante du cortizeme  (lait à la cortisone) qui calme.

 

Il me semble aussi qu'une des pharmacies m'avait conseillé de donner du draineur homéopathique de chez Boiron pour soulager aussi les 'grattages".


Pour mon chien, j’ai profité de ce que le hot spot en était au début pour désinfecter avec de la javel diluée et ensuite j’ai vaporisé du Dermofast ( solution désinfectante et calmante à base de plantes).

 

Cela à l’air d’être très efficace


Pour les hot spot il y a une pommade qui marche bien c'est la Dermaline.

 

C'est un gel à base de Raffinose, digluconate de chlorhexidine, et de saponine. pour calmer les démangeaisons et restaurer la peau


Mon vétérinaire m'a conseillé d'utiliser du Cortavance.

 

C'est un spray à la cortisone qui en a l'efficacité sans en avoir les effets secondaires

 

FAQ

Question : Petites papouilles à ma chienne.... je suis interpellée par une touffe de poils roses, vers son jarret, je me dis, tiens elle est en chaleur..

Je vais voir ce qui se passe, et là surprise plus de poils sur l'arrière du jarret, la peau rouge et en sang je la couche et je vois la même chose sur l'intérieur des cuisses.

Température elle a 39.3°. 

Le vétérinaire me dit qu'il s'agit d'un hot spot qui dégénère, dû, soit aux puces(on n'en a pas vu), soit une allergie de contact à quelque chose (plante, ciment...) soit une allergie alimentaire,(nous lui donnons du beurre car depuis quelques temps elle avait le poil terne et piqué).

Traitement : antibiotiques pendant dix jours, cortisone en application et en piqûre. Il l'a rasé et nous avons découvert d'autres plaques , il me dit que ça ne date pas d'hier, pourtant, je ne l'ai jamais vu se lécher, mais il faut dire qu'elle vit dehors et qu'avec le temps actuel mis a part les promenades, les repas, et les caresses avant de partir nous ne l'avons pas sous les yeux.

Il m'a donné une collerette, depuis elle est prostrée sans bouger, je viens de lui enlever pour qu'elle puisse manger uriner et se coucher, je verrais demain si je la remet  car elle est complètement paniquée.

Je suis inquiète une de ses pattes est enflée ce soir, ses cuisses sont chaudes, elle a bu je vais aller voir si elle a mangé un peu. Avez vous eu ce genre de soucis?

Réponse :  Je connais plusieurs léos qui ont fait des dermites de contact avec le ciment. En général cela reste situé sous le ventre, et tout l’arrière train.

 Il y a la même réaction avec les aoutats, mais ce n’est pas la saison.   

Quand elle est dehors, elle ne se couche pas toujours sur son tapis.

Votre maison est neuve, vous n’avez pas un sol (garage, terrasse…) qui aurait de la poussière de ciment ?

Pour les puces, sur le Léo c’est plutôt situé sur le bas de dos, les joues, les flancs. Pour les tiques et il y en a eu beaucoup, c’est un peu partout.

Un problème alimentaire devrait être un peu partout à mon avis, mais je peux me tromper.

Poils secs et problèmes de peau peuvent être un signe de problèmes thyroïdien.


 

Question : une éleveuse de Léonberg m'a dit au sujet d'un mâle :

ah non je ne vais pas l'employer, il fait du Hot Spot et c'est héréditaire. C'est  la 1ère fois que j'entends parler de cette maladie.

Qu'en pensez-vous?

Réponse : Il y aura toujours des personnes pour justifier leurs prises de position arbitraires par des affirmations péremptoires!

Les maladies de la peau et en particulier le Hot Spot peuvent être d’origine parasitaire infectieuse, allergique, hormonale, génétique, alimentaire, comportementale et j’en passe !

  • La suite logique lorsque l’on ne connaît pas vraiment un problème c’est de dire qu’il est héréditaire.
  • Au fur et à mesure qu’on le cerne mieux, on parle ensuite de problème congénital, puis familial, alimentaire, écologique ...
  • Depuis que l’on a étudié les hormones, on a pu dire que les dérèglements hormonaux étaient héréditaires, congénitaux, familiaux, alimentaires, écologiques...
  • Maintenant avec la recherche génétique on va pouvoir isoler le ou les gènes responsables du problème  et comprendre les mutations liées à l’hérédité, la portée, le lieu de vie, l’alimentation, .la pollution...

Il y a bien une réaction allergique  (voir en début de page) mais elle est mise en route par un élément extérieur (puce, tique, blessure, eau, chaleur...) et elle est très fréquente dans le monde canin, c'est une des premières causes de consultation! 

De plus, si cette personne élève du Léonberg elle doit savoir que la possibilité d'avoir un Léonberg qui fasse un hot spot ou un eczémas est pour ainsi dire incontournable.

Cela est déjà signalée depuis 1893  "... Ce chien est d'un caractère très doux et sujet aux maladies de peau" .

Extraits du  livre "Principales Races Canines" (Imprimerie des Alpes-Maritimes). http://www.leobase.fr/dossiers/historique.htm

 


Question : Peut on utiliser de la Bétadine et de la Cortisone en même temps pour soigner un Hot Spot

Réponse :  L’utilisation combinée d’un désinfectant et d’un corticoïde ne pose pas de problème d’incompatibilité… (ce qui n’est pas le cas pour des antibiotiques).

Il existe aujourd’hui une spécialité intéressante pour de telles affections cutanées : CORTAVANCE® commercialisé par VIRBAC.

Il s’agit d’une solution de corticoïde qui peut être appliquée en spray, et qui sera mieux tolérée par le tissu cutané.


Question : Je ne vois pas très bien l'intérêt de la cortisone dans un tel cas de figure; cela déprime l'immunité locale et générale (la cortisone est un très fort inhibiteur de l'immunité et bien entendu un très puissant anti-inflammatoire)

Réponse : Dans le hot spot, la composante allergique est importante… d’où l’intérêt des corticoïdes.

Ceux-ci doivent néanmoins être utilisés de façon appropriée, pour ne pas entraîner des effets secondaires inappropriés.

C’est l’une des raisons pour lesquelles des topiques seront préférés aux formes injectables, dont les effets systémiques sont trop importants.

De même, parmi les topiques, les spécialités retenues correspondront à celles qui entraînent le moins de perturbations trophiques du derme, caractérisées généralement par un amincissement de la peau à long terme… La désinfection reste incontournable dans les réactions de DAPP (dermatite allergique à la piqure de puces), puisque c’est elle qui autorisera la cicatrisation la plus rapide.

Néanmoins, il convient également de limiter les réaction prurigineuses intenses, … car il est difficile d’expliquer à un chien qu’il ne faut pas se gratter pour que cela cicatrice Samuel


Question :Peut on utiliser  un corticoïde et un antibiotique local pour soigner un Hot spot?

Réponse : Il serait plus raisonnable d’utiliser un désinfectant associé à un corticoïde, sinon un désinfectant seul.


Question : Quel pourrait être le problème posé par des antibiotiques? Une mauvaise tolérance?

Réponse : Tout simplement le risque de voir se développer des antibio-résistances !

Cette situation étant alors bien plus grave que les complications simples d’une surinfection localisée.

Le problème est le même chez les animaux et l’homme.

Il dépend uniquement du mode de fonctionnement des bactéries. Malheureusement, chez le chien, il est difficile d’obtenir la même participation au traitement que chez l’homme, … et le recours à différentes solutions pour diminuer la réaction prurigineuse est nécessaire.

On pourrait éventuellement utiliser des antihistaminiques, … mais aucun n’est actuellement approuvé pour une utilisation chez le chien.

On est donc obligé de se retourner vers les corticoïdes, ce qui n’est pas la panacée non plus.  

Samuel


http://sante.leobase.fr/dossiers/hotspot.htm

 


Par labrajack - Publié dans : Soins Chiens, Chats Généralités. - Communauté : vivre avec son chien
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés