Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 08:20

 

http://www.animadivina.com/paivinurmi/kuvat/galgot/naya.jpg

 

La Belgique saturée par l'importation de galgos d'Espagne, a promulgué une loi en octobre 2009 rendant illégale l'adoption de galgos.

 

Cette loi renforce l'Arrêté Royal du 18 mars 2009 qui interdit d'importer des chiens de l'étranger même intracommunautaire.


Il fallait s'y attendre.

 

A force d'importer un nombre trop important de galgos (2000 en 2008-2009) les groupes ont fait grand tort aux refuges et associations de protection animale belges qui se sont retrouvés surchargés, saturés d'animaux abandonnés dans le pays (30 000 abandons par an dans ce petit pays !).

 

L'importation massive de galgos rendant les adoptions dans les refuges quasi impossibles, des plaintes ont été déposées.


Certains font circuler sur internet qu'il y aurait 50 000 à 100 000 galgos en danger chaque année !

 

Ceci est un pur délire mensonger !

 

100 000 est le chiffre mondial de greyhounds sacrifiés par l'industrie des courses.

 

Anne finch spécialiste de la question, première à l'initiative de « rescuing » en faveur des galgos, estimait à 5 000 par an le nombre de galgos à sauver.

 

Il n'y a pas d'industrie exploitant les galgos.


Par ailleurs, 2 millions d'euros sont offerts annuellement à quelques associations de protection animale espagnoles, dons des USA et tout le continent européen…

 

Des camions entiers de nourritures, de produits vétérinaires et autres matériels sont également convoyés vers l'Espagne.

 

Une véritable économie souterraine dont bénéficient des vétérinaires et un cercle restreint de responsables d'associations.


La cause des galgos est devenue malhonnête pour le plus grand malheur de ces pauvres lévriers.

 

Aujourd'hui, de plus en plus d'associations européennes se voient proposer des chiots !

 

En effet, la demande dépasse la possibilité d'offres !


Quand on sait que 1 000 galgos vont vers la Belgique, 1 800 vers l'Allemagne, 1 200 en France, d'autres vers la Suisse, l'Italie, les pays Nordiques, le chiffre de 5 000 est vite dépassé.


Il est grand temps que l'Europe via ses Institutions, prenne connaissance de ce problème afin d'assainir une situation devenue un véritable trafic d'animaux.


Nous le déplorons d'autant plus que depuis que LED travaille en faveur des greyhounds d'Irlande, nous constatons que TOUS les greyhounds ont une traçabilité et que PERSONNE ne demande d'argent… alors que des centaines de mails sont déversés d'Espagne requêtant des dons à tout bout de champs. Sans reçu, sans facture…


Pour sa crédibilité, la protection animale se doit d'être sérieuse, rigoureuse et contrôlable. Malheureusement, l'orgueil et la vanité sont trop souvent la motivation d'individus incompétents en la matière.


LED n'a jamais milité pour une importation massive de galgos ou greyhounds.

 

Le but de notre intervention : faire cesser la cruauté et le massacre des galgos et greyhounds dans leur pays.

 

Les importations doivent être limitées et contrôlables.


http://www.levriers-en-detresse.org/?p=434


Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Droit
commenter cet article

commentaires

jo 27/06/2011 12:05


C'est article est un faux, cette loi n'existe pas. Lorsque l'on consulte le site "diffamatoire" il est aisé de remarquer que cet article est dirigé vers les assos qui remontent les chiens d'Espagne
plutôt que de traverser La Manche comme eux le font!!!
Une pareille loi serait d'ailleurs contraire au sacro saint principe de "libre circulation" au seing de l'union européenne.
Cet article porte préjudice aux associations belges, attention aux retombées éventuelles pour qui colporte ce genre d'ineptie.


Cécile JARGOTc 27/06/2011 00:02


Alors là, je suis outrée !
Trafic de chiens ? Laissez moi rire ! Comme si les assos de protection animales oeuvrant pour les chiens espagnols se remplissait les poches ! Au contraire, les contributions versées lors des
adoptions suffisent à peine à payer les frais engagés par les refuges espagnols pour stériliser les chiens, les tester pour les maladies méditéranéennes, les pucer, les vacciner... Allez faire cela
pour un chien avec une enveloppe de 250 €. Votre véto va vous rire au nez !
Quand à la position de la Belgique, je suis attérée ! Alors oui, bonne idée que de condamner ces chiens à mourir dans les perreras.. c'ets autre chose que les conditions de vie dans les refuges
belges ou français, je vous le garantie ! alors un chien parce qu'il a le malheur d'être espagnol, sera bloqué à la frontière ? Belle mentalité ! Moi, j't'y foutrait les hautes têtes belges, dans
les perreras espagnoles, tiens !
je suis dégoutée, profondément dégoutée... J'ai même pas de mots pour dire à quel point l'espece humaine me dégoute...


daniel 26/06/2011 18:01


vous prêchez un convaincu ;je connais parfaitement le sujet ;mais que faire ?
Personnellement je ne remonte que des chiens adoptés et en règle avec la législation . Je ne travaille qu'avec des refuges titulaire de la licence d'exportation .
Je crois qu'il va être difficile de convaincre tous ceux qui remontent tout et n'importe quoi ;tôt ou tard nous allons être confronté à un problème de santé publique avec tous ces chiens qui
arrivent avec des maladies qui n'existe plus ici .
Il est utopique de penser que nous devrions discuter entre toutes les asso mais pourquoi pas .


daniel 25/06/2011 21:58


Je ne suis pas certain que cette loi existe mais je me renseigne .
Je suis d'accord pour dire que le chiffre de 50000 est un peu exagéré mais je crois qu'il est supérieur à 5000.
En ce qui concerne les dons je pense que chacun peu aider qui il veut .
Ce que je déplore ce sont toutes ces associations de lévriers qui remontent et stockent des chiens , chiots en masse et qui les placent un peu n'importe comment ;bientôt nous aurons plus de leviers
dans la nature et dans les refuges que chez des adoptants .. Le plus souvent ces gens ne savent pas reconnaitre la queue de la tête d'un lévrier .
Peut être serai t_il nécessaire de faire quelques placements raisonnés sans innonder l'Europe de tous ces lévriers .
Je crois savoir que les instances officielles ont essayé de faire avancer les choses mais beaucoup de ces pseudos protecteurs avec leurs manies de vouloir tout sauver ont crées un effet inverse .


labrajack 26/06/2011 15:17



Je suis tout a fait d'accord avec vous, a mon avis seul les levriers martyrs devraient étres exportés vers d'autres pays, mais à l'heure actuelle ont receuille tout et n'importe quoi sous
pretexte de faire des sauvetages, le résultat c'est la saturation...


De plus bon nombres de ces animaux arrivent sur le territoires sans aucun controle, cela mets en danger tous les animaux, faut il rappeler les tristes exemples qui ont déffrayer les informations
et le nombres d'eutanasies qu'elles ont engendré...



Barbara 24/06/2011 23:52


Publier la vérité me semble être la responsabilité de chacun des intervenants de l'Internet, par respect pour les lecteurs. Vous devriez supprimer ce torchon...

Amicalement. Barbara -


labrajack 25/06/2011 00:21



Je viens de demander un complément d'information à l'auteur de l'article.