Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 18:41

 


Etats Unies : prise de mesures diplomatiques contre la chasse à la baleine en Is 
 

Le président des Etats Unies, Barack Obama, a annoncé la prise de mesures diplomatiques à l'encontre de l'Islande pour condamner ses activités liées à la chasse à la baleine.


Hier, le président des Etats Unies, Barack Obama, a annoncé la prise de mesures diplomatiques à l'encontre de l'Islande pour condamner ses activités liées à la chasse à la baleine.

«Voilà qui est encourageant, a déclaré Patrick Ramage, directeur du programme global de protection des baleines du Fond international pour la protection des animaux (IFAW).

L’engagement du gouvernement américain est essentiel pour soutenir les initiatives internationales de protection des baleines».

L’Ifaw a salué cette initiative et invité le gouvernement américain à rester ferme face à la chasse à la baleine en Islande.

 

Le président des Etats Unies, Barack Obama, a annoncé la prise de mesures diplomatiques à l'encontre de l'Islande pour condamner ses activités liées à la chasse à la baleine

 

Il faut savoir qu’à l’approche de la fin de la saison de la chasse du pays, aucune baleine d'une espèce menacée d'extinction n'a été tuée cette année, un succès qui fait suite aux précédentes mesures diplomatiques prises par les États-Unis, peut on lire dans un communiqué de presse.

Le président américain a ainsi donné son accord sur l’ensemble des six mesures recommandées en juillet dernier, par Gary Locke, son ministre du Commerce.

Il s’agit d’ajuster la coopération des Etats-Unis, dans le cadre des projets arctiques, en fonction de la politique islandaise de la chasse au gros cétacé.

Le gouvernement américain veut aussi s’assurer que ses délégations et responsables de l’administration souligneront les préoccupations du pays à ce sujet.

Le tout, en évaluant le bien-fondé de leurs visites en Islande et en surveillant les activités de la chasse dans le pays.

Patrick Ramage espère que ces événements encourageront le gouvernement islandais à rejoindre une fois pour toutes les conclusions de son propre secteur touristique, à savoir que l'observation des baleines demeure l'utilisation la plus lucrative que l'on puisse faire de ces animaux au XXIème siècle.

« Lorsque les baleines sont observées plutôt que tuées, les animaux, les hommes et les économies côtières partout dans le monde ne s'en portent que mieux. » a-t-il ajouté.

Par ailleurs, du côté islandais, on supporte mal l’ingérence des Etats-Unis.

«Avant de s’en prendre aux autres, on regarde chez soi, conseille Lea, guide de montagne qui habite Reykjavik. Des populations indigènes chassent la baleine sur le territoire américain. C’est trop facile de taper sur l’Islande. Si on veut vraiment sauver la baleine, on va au Japon ou en Norvège.»

IFAW condamne la chasse à la baleine car elle est cruelle par nature.

Il n'y existe pas de mort propre pour les baleines.

Cet été, IFAW a lancé sa campagne 'Meet Us Don't Eat Us' (Venez  à notre rencontre, ne nous mangez pas) en Islande pour encourager les touristes présents dans le pays à soutenir l'observation responsable des baleines et à éviter les plats à base de viande de baleine.

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Monde Marin.
commenter cet article

commentaires