Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 16:14

 

Goupil a permis à ces enfants de dompter leur peur de l'animal et acquérir les bons gestes pour ne pas être mordus.

Goupil a permis à ces enfants de dompter leur peur de l'animal et acquérir les bons gestes pour ne pas être mordus. G. Varela / 20 Minutes

Sécurité L'opération d'hier a mobilisé associations et comportementaliste

Engagée depuis deux mois dans la prévention des accidents domestiques, la municipalité d'Ostwald a organisé hier une journée de sensibilisation aux risques des attaques de chien.

 

« On veut éviter qu'un enfant, de retour de l'école, dans un parc ou un square, ne se fasse mordre par un chien.

 

Pour cela, on donne des conseils sur les attitudes à adopter face à l'animal », explique Céline Engel, en charge du projet.


Laisses à la main, cinquante enfants, âgés de 3 à 12 ans et inscrits au centre de loisirs l'Oasis, ont appris à dompter leur peur.

 

Face à eux, deux labradors et un golden retriever, dressés par l'association Handi Chien, ont joué les cobayes.

 

Séance de toilettage, cours d'obéissance, promenade et distribution de croquettes, la cohabitation s'est déroulée au poil.

 

« On peut prévenir 99,99 % des morsures si l'on respecte trois règles :

ne pas déranger le chien,

ne pas courir ni crier devant l'animal

et ne jamais s'approcher d'un chien inconnu »,

conseille Laurence Bruder-Sergent, comportementaliste canin, présente hier sur l'opération.

 

Capable de déceler les attitudes à risques de l'animal, elle appelle les parents à plus de « responsabilités » et de « vigilance » face à des situations dangereuses : « On ne laisse jamais un enfant seul avec un chien, quelle que soit sa race.L'enfant, comme l'adulte, doit apprendre à mieux connaître le comportement de son animal », souligne la spécialiste.

 

Selon elle, les victimes de morsures sont les garçons, âgés de 11 à 13 ans, et les enfants de 4 à 5 ans « parce qu'ils sont à la même hauteur ».

 

Accroupie à côté du chien Goupil, Chloé, 8 ans, dit s'être fait mordre une fois. « Je ne lui avais rien fait. Maintenant, je fais plus attention .»

Arnaud Guiguitant
Créé le 01/03/2012

Partager cet article

Repost 0

commentaires