Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 16:58

 

 

  Image: Parc animalier de Goldau

Fourrure d'hiver, posture recroquevillée: les bêtes ont recours à toute sortes de stratégies pour limiter au maximum la perte de chaleur, car il en va de leur survie.


La fourrure d'hiver, composée d'une couche de longs poils et d'une toison laineuse, constitue la protection contre le froid la plus efficace.

 

Le parc animalier de Goldau dans le canton de Schwyz a présenté des images de caméras infrarouges qui montrent les endroits où les animaux perdent de la chaleur.

 

Les bouquetins, bisons, lapins de neige, oiseaux aquatiques et sangliers présentent de toute petites surfaces du corps exposées au froid mordant: en grande partie les museaux et les pattes.

 

Stratégies

Si la température du corps baisse trop, certaines activités du métabolisme peuvent cesser de fonctionner correctement, a indiqué le zoo dans un communiqué.

 

Dans ce cas de figure, les animaux ont besoin de plus de nourriture, mais dans des conditions de vie sauvage, celle-ci est justement en quantité limitée, d'où la nécessité de perdre le moins d'énergie possible.


Le poil d'hiver n'est qu'un moyen parmi d'autres pour résister au froid.

 

Le lapin de neige parvient par de très basses températures à réduire la circulation sanguine dans ses longues oreilles.

 

En outre, lorsqu'ils sont au repos, ils se tiennent en boule afin d'exposer la plus petite surface de leur corps.


Les oiseaux aquatiques tirent eux parti de l'eau qui est souvent quelques degrés moins froide que l'air ambiant.

 

D'autres animaux, comme les jeunes bisons, se tiennent entre des bêtes adultes.


http://www.24heures.ch/suisse/Des-animaux-sauvages-resistants-aux-basses-temperatures/story/20729551

 

 comparativement à son cousin cochon.
Image: Parc animalier de Goldau

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Faune - Ours - Loups
commenter cet article

commentaires