Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 15:25

Les activistes des droits des animaux en Chine se sont engagés à poursuivre leur campagne contre les produits de bile d'ours après qu'un fabricant eut abandonné son premier appel public à l'épargne à cause du tollé public sur des allégations de cruauté envers les animaux.

Gui Zhen Tang, une entreprise pharmaceutique de la province du Fujian, compte parmi les 269 compagnies qui se sont retirées du processus d'examen pour un premier appel public à l'épargne (PAPE) cette année, a indiqué vendredi la Commission de contrôle des titres.

Fondée en 2000, la compagnie a réalisé des bénéfices grâce à l'extraction et à la transformation de la bile d'ours en poudres et capsules médicinales et autres produits médicaux.

Elle possède le plus grand centre d'élevage d'ours noirs en Chine du Sud.

 

En février 2012, la Gui Zhen Tang est apparue sur la liste de la Commission sur laquelle sont indiquées les compagnies attendant l'approbation pour être inscrite au Growth Enterprise Board de la Bourse de Shenzhen.

La compagnie a essuyé beaucoup de critiques de célébrités et d'ONG concernant le fait qu'elle extrait la bile d'ours vivants.

Dimanche, la compagnie a déclaré qu'elle avait demandé de retirer les documents de demande et mettait un terme au plan d'être cotée en Bourse, mais elle a ajouté qu'elle va envisager de poser de nouveau sa candidature à un PAPE à l'avenir, a rapporté le Shanghai Securities News.

Au début d'avril, la compagnie a suspendu le processus d'examen de son PAPE, en disant que la compagnie avait besoin de plus de temps pour préparer les documents afférents.

Les groupes de droits des animaux ont salué le résultat de la demande de PAPE de la Gui Zhen Tang; selon eux, cela montre la sensibilisation accrue envers la protection des animaux.

Zhang Dan, fondateur de l'ONG China Animal Protection Media Salon, a dit que la campagne contre la Gui Zhen Tang avait reçu un « appui considérable du public ».

Bien que la Gui Zhen Tang ait déclaré que les autorités de la faune du Fujian lui avaient accordé des permis d'élevage et de fabrication, selon M. Zhang, ses affaires et ses produits fabriqués à partir de la bile d'ours dépassaient de beaucoup la portée de ces permis légaux.

« Notre objectif ultime est de s'assurer que l'industrie de la bile d'ours est interdite en Chine », a confié M. Zhang.

L'Animals Asia Foundation, un adversaire important de la demande de PAPE de la Gui Zhen Tang, a indiqué lundi que le gouvernement devrait élaborer un plan pour interdire l'industrie de la bile d'ours d'ici trois à cinq ans.

Zhang Xiaohai, directeur de la fondation, a déclaré que la campagne visant à protéger les ours noirs était loin d'être terminée, car la Gui Zhen Tang et des compagnies semblables avaient accru la portée de leurs affaires.

« La campagne ne ciblait pas une compagnie en particulier, mais toute l'industrie, et celle-ci devrait faire l'objet de la supervision efficace du gouvernement », a-t-il déclaré.

le 04. 06. 2013

http://french.china.org.cn/business/txt/2013-06/04/content_29023221.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Pays Asiatiques.
commenter cet article

commentaires

ALIENOR 10/06/2013 15:34

photo terrible, et ce n'est pas la pire que j'ai vue
rappelez vous de cette ourse dans une "ferme à rous", qui a tué son petit et s'est ensuite suicidée :-((