Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 16:18

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/14//11121407382036979178751.jpg

 

Révolutionnaire !

 

Le groupe breton Diana travaille sur les neurophénols, des actifs nutritionnels aux pouvoirs bénéfiques sur le déclin cognitif chez le chien et le chat.

Un projet franco-canadien de 4,2 MEUR !


L'homme vieillit. Son meilleur ami aussi.

 

Ainsi, les chiens seniors représentaient en 2008, 30 % à 40 % de la population canine mondiale...


Pour lui, comme pour son maître, le grand âge s'accompagne de symptômes spécifiques liés au vieillissement du cerveau : le vieux chien se perd, entend et reconnaît moins bien.

 

Un constat (tout aussi valable pour le chat senior), qui a poussé Diana Pet Food (spécialiste mondial de l'appétence pour le bien-être des chiens et chats basé à Elven) à collaborer au projet Neurophénols, via sa filiale Vit2Be.


Ce programme consiste en la mise au point d'actifs nutritionnels alimentaires ayant un rôle bénéfique sur le déclin cognitif chez les animaux de compagnie, mais aussi chez l'homme.

 

Une fois ajoutés aux aliments, ces actifs, cocktail de fruits et végétaux poussant en Europe et au Canada, permettraient donc aux chiens et chats d'avoir une vie plus confortable et plus douce dans la durée et indirectement contribueraient à la qualité de la relation avec leur maître.

 

Ce projet d'innovation franco-canadien de 4,2 M€ (dont 3,2 M€ pour la France) rassemble de multiples partenaires industriels (Activ'Inside et Nutracanada, Atrium innovations...), mais aussi scientifiques (INRA, les universités de Bordeaux en France et de Laval au Canada...) travaillant sur l'homme.

« De la chimie fine»
Le groupe breton Diana, lui, va travailler sur l'adaptation au chien et au chat du travail qui a été fait sur l'homme.

 

Concrètement: vérifier que l'actif nutritionnel, le Neurophénol, est techniquement applicable au process du client qui fabrique l'aliment chien et chat; mais aussi travailler sur le goût.


«C'est de la chimie fine. On est actuellement dans la phase de dosage de l'ingrédient», dit Hervé Irdel, directeur de Vit2Be. Pour observer la réaction de l'animal, Diana aura recours dès le printemps à son autre filiale, Panelis (*) avec ses 400 chats et 200 chiens goûteurs.

Portée internationale
Pour Diana, le coût de ce projet révolutionnaire s'élève à 850.000 € avec une aide financière sollicitée auprès des collectivités bretonnes de 256.000 € dont 156.000 € pris en charge par le conseil régional et 100.000 € à parts égales entre le conseil général du Morbihan et Vannes Agglo.

 

«Si les résultats sont au rendez-vous, Neurophénols aura une portée internationale», dit Jean-Pierre Rivery, président de Diana.

 

Une perspective inouïe pour une entreprise qui a fait le choix de la campagne morbihannaise.


* Plus d'1 M€ a été investi dans l'activité Panelis en 2011 avec des nouveaux bâtiments, dix embauches et 120 nouveaux chiens et chats.

392 M€ de CA en 2011; 1.400 collaborateurs; 19 sites dans le monde.
La branche Pet food (Panelis, SPF, Videka et Vit2Be), basée à Elven, emploie 250 salariés, dont 100 chercheurs.

  • Bertrand Le Bagousse

Paru le 23 février 2012

http://www.letelegramme.com/ig/generales/economie/diana-chiens-et-chats-seniors-choyes-par-le-groupe-23-02-2012-1610002.php

 

http://data0.eklablog.com/animauxendetresse/mod_article40911756_4f44eec206994.jpg?4211

Partager cet article

Repost 0

commentaires