Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 15:23

 

Pour la SPA, les locaux ne sont pas aux normes sur de nombreux points, notamment la taille des cages.

Pour la SPA, les locaux ne sont pas aux normes sur de nombreux points, notamment la taille des cages.


La SPA vient de déposer plainte contre le chenil/fourrière de Saint-Claude. Elle dénonce les conditions dans lesquelles sont maintenus les chiens.

 

S'il porte bien le sigle SPA, le chenil/fourrière de Bury Saint-Claude n'a en réalité rien à voir avec l'association nationale de protection animale que chacun connaît.


Sous ces trois lettres, se cache en effet l'appellation Secours Protection Adoption.

 

Et la vraie SPA est cette fois bien décidée à ce qu'on ne la confonde plus avec un établissement contre lequel elle vient de déposer plainte auprès du parquet de Beauvais pour « une série de manquements au code rural concernant l'hébergement des chiens».

 

Car la loi est claire : les locaux utilisés pour l'hébergement temporaire de chiens ou de chats doivent répondre à un certain nombre d'obligations et de normes destinées à assurer le bien-être et le confort de l'animal.

 

« Un chien de plus de quatre mois ne peut être détenu dans un box inférieur à 5m2 et ce, quelque soit sa taille, explique Julien Soubiron, responsable adjoint de la cellule anti-trafic de la SPA. Il doit aussi bénéficier d'un point d'eau et de nourriture régulièrement. Les normes sont également drastiques concernant la ventilation, l'éclairage, la désinfection des locaux, le nettoyage des litières, ou encore l'évacuation des excréments.»

« Personne ne fait rien »

Pour la SPA, le chenil/fourrière de Bury est en complète illégalité : « Les cages sont minuscules, notamment pour les chiens de petite taille qui sont enfermés dans des sortes de clapiers à lapin, poursuit Julien Soubiron. Il n'y a pas de ventilation; l'odeur est pestilentielle. L'endroit est sale; les chiens sont maintenus sur de la paille. Et les animaux sont à moitié dans le noir; le bâtiment étant quasiment dépourvu d'ouverture naturelle.Il s'agit bel et bien pour nous de mauvais traitements.»


La SPA s'étonne également du faible nombre de chiens présents sur place à chacune de ses visites, « guère plus de 5 ou 6 alors que cette fourrière est conventionnée avec plus de 100 communes.Nous nous doutons bien que l'euthanasie y est régulièrement pratiquée. Certes, celle-ci n'est pas répréhensible dès lors que le délai légal des 8 jours est respecté. Mais d'un point de vue moral, ça laisse à réfléchir.»

 

La plainte déposée par la SPA n'est d'ailleurs pas la première après celle classée sans suite en 2005.

 

« Ce qui nous surprend, c'est que n'importe qui se rendant là-bas peut se rendre compte que les locaux ne sont pas aux normes. Les services vétérinaires sont forcément au courant. Mais personne ne fait rien. Or cet établissement percevant un certain nombre de subventions, il dispose de fonds pour se mettre en conformité.»


Joint par téléphone, Gérard Delabroy, responsable de la fourrière, s'avoue surpris par cette plainte : « Les services vétérinaires sont venus tout contrôler le 26 mars dernier. Ils n'ont relevé aucun manquement. Tout est conforme: les installations, l'alimentation, la propreté...»

 

S'il reconnaît que certaines cages sont petites, le responsable précise que les chiens «sont dehors la journée et juste rentrés la nuit. Nous essayons de faire au mieux. Mais s'il fallait tout reconstruire, ce ne serait financièrement pas possible.Vous savez, nous ne sommes pas nombreux à vouloir faire ce travail-là.»


SYLVIE MOLINÈS

 

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-locale/Beauvais-Clermont/La-fourriere-animale-visee-par-une-plainte

Partager cet article

Repost 0
Published by labrajack - dans Maltraitances.
commenter cet article

commentaires

Bastet 26/06/2011 19:08


Nos compagnons disparaissent autant a cause des fous, des chasseurs que des fourrieres, elles sont encore bien plus a craindre qu'on ne le croit, c'est un bissness infame. La SPA ferait bien
d'abandonner ce role qu'elle pratique par ailleurs, ca éviterait la confusion et les braves gens qui déposent des animaux en detresse ignorant qu'une semaine apres ils seront tués légalement.
Passez le message