Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Profil

  • labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» 
 PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique )
https://www.facebook.com/labrajack
  • «Sauver un animal ne changera pas le monde. Mais pour cet animal, le monde changera pour toujours.» PrésidentAssociation "Petit Mouton noir" (Voir Rubrique ) https://www.facebook.com/labrajack

Recherche

Archives

14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:41

 

 

Il y'a 4 ans, lorsque il était chiot, ce magnifique beauceron fut condamné par plusieurs vétérinaires en raison d'une pathologie à priori incurable.


Le symptôme, découvert dés le plus jeune âge s'observait par un comportement du type « grenouille » (membres postérieurs trainants au sol, couplés à une hyperactivité et son « auto- inquiétude » devant son incapacité à mouvoir son train arrière..)


 

 

A cette époque, Jacques, le propriétaire de ce chien, un homme formidable et lui même gravement atteint dans sa santé, rencontre Brenda, assistante vétérinaire et présidente de sag-la tribu canibook, pour lui faire part de son histoire.


 

Émue par son récit et refusant de le voir euthanasier, Brenda investigue alors auprès de professionnels pour demander des examens approfondis, les résultats confirmeront sa conviction, ses examens  révéleront une anomalie, sans toutefois pouvoir diagnostiquer clairement le problème.

 

Elle décidera malgré tout de persévérer et c’est auprès d’un ostéopathe équin qu’elle trouvera la clé,  le spécialiste confirmera un pincement de moelle épinière a priori incurable, mais il organisera quand même deux  manipulations consécutives, a la suite desquelles Bali restera 2 jours, amorphe et fatigué.


Bali: 2

Atome: 0

 

Pour autant qu'elle vous accepte, il est possible de jouer avec la bête de 67 kilos !



 

Depuis, comme vous le voyez sur ses photos, Bali le Beauceron vit très bien avec son handicap, Il coule des jours heureux auprès de son maître, et sans aucune complication.

 

L’ostéopathe  à réussi à le stabiliser dans une allure plus digne, lui permettant de se mouvoir, sans s’écraser sur lui-même, il a démontré que cet animal pouvait bel et bien vivre avec cette pathologie sans en souffrir.


 

 

Bien sur, il en résulte une démarche hallucinante proche de celle de l'ours et une désynchronisation de ses membres quelque soit l'allure.

 

Mais en dehors de ça Bali est un chien comme les autres, il marche, trotte et galope..

 

Et sait vous faire un sourire regardez !


 

C'est avec un grand plaisir que nous rendons de temps en temps visite a Bali et son maître que nous adorons, et qui semblent vouloir vous démontrer que parfois l'amour est plus fort que la maladie...


Article dédié à Jacques.

 

Bali et Brenda de SAG la Tribu Canibook.

 

Retrouvez cet article sur: http://stop-animals-genocid.bleublog.lematin.ch/archive/2011/06/13/1.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alienor 14/06/2011 15:02


awwwwwwwwww la photo du sourire !!!!!! belle histoire, j'aime quand les hommes rendent la pareille aux animaux :-))))


Stop Animals Genocid 14/06/2011 14:29


Merci beaucoup pour le partage de l'histoire de ce chien unique ;-)